YAOUNDE ET MALABO PLANIFIENT LA MISE EN PLACE DES STRATÉGIES COMMUNES DE STABILISATION DES FINANCES PUBLIQUES

Emissaire du chef de l’État camerounais Paul Biya, le ministre des Finances, Louis Paul Motaze, a été reçu le 29 octobre dernier à Malabo, par le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema Mbasogo.

Selon le ministère des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze est allé s’entretenir avec le président de Guinée équatoriale au sujet du partenariat économique entre les deux pays et de la stabilisation des finances publiques. « Engagée dans un vaste chantier de diversification économique depuis la découverte de la manne pétrolière, la Guinée équatoriale fait aujourd’hui des émules dans la gestion des finances publiques, la sincérité et la fidélité de ses comptes publics. Cité en exemple par certains, Malabo peut se targuer d’avoir su mettre en place une discipline fiscale rompue à toute épreuve et d’une riche expérience dans les institutions financières sous-régionales. Un volet dont pourrait amplement s’inspirer le Cameroun dont le ministre des Finances, grâce à la mise en œuvre de diverses réformes portant notamment sur l’assainissement du fichier solde de l’État », rapporte le Minfi.

Toujours selon la même source, l’audience de mardi 29 octobre 2019, à la présidence de République de Guinée équatoriale, devrait aboutir à la conclusion de nouveaux accords de coopération économique allant dans le sens de la consolidation du partenariat économique entre les deux pays et la mise en place de stratégies communes de stabilisation des finances publiques

Pour l’heure, le Cameroun pour sa part a engagé depuis 2018 l’implémentation de l’opération de comptage physique des personnels de l’État. Ce qui a permis de réaliser des économies financières à grande échelle (plus de 30 milliards de FCFA), de rationaliser et de maîtriser les dépenses salariales.

Investir au Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *