CRISE ANGLOPHONE: LE CENTRE DE SANTÉ DE TOLE A BUEA INCENDIE

Selon des sources sécuritaires, des combattants sécessionnistes ont mis le feu au centre de santé intégré de Tole dans la région du Sud-Ouest.

C’est dans la nuit du mercredi 30 au jeudi 31 octobre que des groupes séparatistes ont incendié le centre de santé intégré de Tole, à Buea apprend-on des sources sécuritaires. Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée. Toutefois, plusieurs dégâts matériels.

Depuis le début de la crise anglophone, les formations hospitalières sont régulièrement attaquées.

Dans la nuit du 10 au 11 février dernier, des hommes armés ont incendié l’hôpital de Kumba, dans le Sud-Ouest. Le bilan faisait état de quatre morts, dont deux brûlés vifs, notamment des malades. 7 véhicules de l’hôpital ont également été incendiés.

Un incendie que le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi, lors d’une conférence de presse avait attribué aux groupes séparatistes. Accusations que les combattants sécessionnistes avaient par la suite rejetées. Ces derniers pointaient du doigt le gouvernement.

Journal du Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *