CAN 2019 : LES LIONS NE VEULENT PAS ÊTRE DÉCONCENTRÉS…

Il ne faut être un érudit, encore moins un magicien pour comprendre le refus des lions indomptables de recevoir le ministre des sports et de l’éducation physique, porteur du message du Président de la République comme c’est le cas à l’occasion de chaque compétition. 

A la vérité, le comportement de l’équipe du Cameroun s’inscrit dans une cohérence absolue à savoir joindre les actes à la parole. Et pour s’en convaincre, il suffit de relire le contenu de la lettre adressée par Choupo-moting et ses coéquipiers au Pr  Narcisse  Mouelle Kombi juste avant de mettre le cap sur l’Égypte. En substance, elle mettant en garde (n’ayons pas peur des mots) contre toute ingérence ou tentative de discours démagogique.

 Toutes choses qui  pourraient avoir pour conséquence de réveiller l’amertume qui somnole en eux du fait des négociations plutôt tendues survenues à la veille de la compétition et portant sur le montant des primes débloqués pour chaque joueur. 

Ainsi, c’est sachant le comportement de l’administration camerounais, reconnue très prolixe en discours mais muette  dans les actes, que les lions ont anticipé, non sans prendre à témoin le peuple camerounais tout entier pour qui, ils ont finalement cédé, en revoyant à la baisse, mieux encore, en abandonnant leur exigence.

Apprécié sous cet angle, l’on ne saurait donc crier au mépris, au contraire,  il est souhaitable d’encourager les lions à poursuivre sur cette dynamique en espérant que cet épisode fera tâche d’huile, et induira une nouvelle approche dans la gestion des équipes nationales au Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *