PLAN TRIENNAL « SPECIAL-JEUNES » : 2000 DES 78 000 POSTULANTS SONT DES CAMEROUNAIS DE LA DIASPORA (GOUVERNEMENT)

A l’occasion de la session parlementaire en cours, Mounouna Fotsou (photo), le ministre en charge de la Jeunesse (Minjec) a esquissé, le 14 juin à Yaoundé, le bilan du Plan Triennal « Spécial Jeunes » (PTS-Jeunes), prescrit en février 2016 par le chef de l’État, Paul Biya. Ce PTS-jeunes doté d’une enveloppe de 102 milliards FCFA, vise à terme la facilitation et l’accélération de l’insertion économique de 1500 jeunes, dans quatre domaines prioritaires : agriculture, économie numérique, industrie et innovation.

« Il ressort que plus de 780 000 jeunes sont inscrits à l’Observatoire national de la jeunesse dont 51,06 % d’entre eux sollicitent un financement de leurs projets d’auto-emploi ou d’entreprise. Environ 2000 jeunes inscrits sont de la diaspora. Près de 22 000 jeunes inscrits ont été référencés à différents guichets de financement et d’accompagnement », a affirmé Mounouna Foutsou.

Le membre du gouvernement a ajouté que, plus de 32 000 plans d’affaires des projets de jeunes ont été reçus dans les 10 régions du pays. Parmi ces porteurs d’idées de projets, 33,70 % sollicitent l’agriculture au sens large, 28,84 % l’industrie, 22,85 % l’économie numérique, 10,48 % l’innovation ainsi que 4,4 % d’autres secteurs non répertoriés dans ces domaines de concentration.

En janvier 2018, le Comité du PTS-Jeunes s’est prononcé favorablement sur 2 150 premiers projets d’entreprise de jeunes bénéficiaires pour un coût global d’environ 3 milliards de FCFA. Durant toute l’année 2017, le Minjec affirme avoir accompagné l’incubation et l’élaboration des business plans de plus de 7 000 projets de jeunes, en individuel ou en groupe, inscrits à la plateforme de l’Observatoire national de la jeunesse, pour un montant du financement d’environ 10 milliards de FCFA.

Investir au Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *